);

Étude d’impact faune et flore

Les activités humaines ont tendance à impacter à des degrés différents les espèces animales et végétales sauvages. Nous traversons ainsi une véritable érosion de la Biodiversité. Minimiser nos impacts sur la nature passe avant tout par une prise en compte raisonnée des enjeux écologiques, que ce soit pour un projet surfacique ou linéaire.

Bien étudier ces espèces pour mieux les intégrer dans chacun de vos projets est aujourd’hui une exigence réglementaire forte.

L’utilisation du drone dans nos expertises de la faune et la flore et le partenariat entre Ecosphère et Prodrones permet d’apporter des réponses précises et complémentaires sur la dynamique et le fonctionnement des populations animales et végétales, en particulier chez certaines espèces d’oiseaux et mammifères.

Notre déontologie

Il est important dans notre métier de veiller au non dérangement des espèces que nous étudions et respecter des règles strictes de déontologie à ce sujet. Pour cela le drone tel qu’il est équipé ici, permet d’accéder à certaines zones difficiles d’accès comme les marais, les falaises, des bâtiments, tout en garantissant une qualité d’expertise importante sans perturber le milieu et les espèces.

Ornithologie

  • Etude d’impact écologique (éolien terrestre et marin, routier, fluvial, zones d’activités, autres) de projets linéaires ou surfaciques. Suivis des espèces à enjeu écologique fort (busards, œdicnème criard, gravelots, sternes, outarde canepetière, etc.).
  • Suivi écologique de chantier : repérage des nids d’espèces à enjeux écologiques en vue de leur sécurisation.
  • Suivi spécifique d’espèces (dénombrement de colonie au sol, sur falaises, bâtiments, pylônes, canopée, etc.). Ex : canards dans les marais, goélands sur les toitures, Cigogne noire, Milan royal en forêt, etc.
  • Sécurisation des nichées (busards, Œdicnèmes criards, faisans, perdrix, etc.) dans le cadre de mesures de réduction des impacts écologiques et mesures compensatoires ou projet de sauvegarde particulier (avant la moisson, la fauche des foins)
  • Nos atouts
    • Autonomie du matériel
    •  Non dérangement de l’espèce
    • Couverture spatiale importante
    • Accès en zone difficile
    •  Précision de la donnée
    • Traitement et interprétation de la donnée (automatisation possible) par des professionnels de l’écologie

Mammalogie

  • Etude d’impact écologique (éolien terrestre et marin, routier, fluvial, zones d’activités, autres) de projets linéaires ou surfaciques.
  • Estimation de la taille et répartition d’une population de mammifères (moyenne à grande taille) (Lièvre d’Europe, Chevreuil, Sanglier, Cerf élaphe, phoques, etc.) sur un site.
  • Suivis des chauves-souris (en canopée, linéaires de haie, bermes routières, etc.) avec matériel d’enregistrement des écholocations.
  • Etude du positionnement d’un ouvrage de franchissement routier (Ecopont). Etude de la répartition spatiale.
  • Suivi spécifique d’espèces (ex : dénombrement en milieu boisé des grands mammifères, lièvres en plaine, sanglier en milieu dunaire, etc.).
  • Sécurisation des mises-bas (jeunes faons, levrauts, etc.) dans le cadre de mesures de réduction des impacts écologiques et mesures compensatoires ou projet de sauvegarde particulier (avant la fauche des foins, moisson).
  • Nos atouts
    • Autonomie du matériel
    • Non dérangement de l’espèce
    • Couverture spatiale importante
    • Accès en zone difficile
    • Précision de la donnée
    • Traitement et interprétation de la donnée (automatisation possible) par des professionnels de l’écologie